Laurent Marcangeli lance sa campagne territoriale

C’est dans son village de Rezza, dans le Cruzzini, berceau de sa famille, que Laurent Marcangeli a officiellement lancé sa campagne pour les élections territoriales des 13 et 20 juin prochains.


Dès septembre 2020, il s’est déclaré « prêt » à endosser cette éminente responsabilité de Président de l’Exécutif. Entouré notamment de Valérie Bozzi, Présidente du groupe « La Corse dans la République » et de Jean-Martin Mondoloni, Président du groupe « Per l'avvene » à l’Assemblée de Corse et accueilli par le maire de la commune, son ami Paul-François Pomponi, Laurent Marcangeli a prononcé un discours positif, constructif, tourné vers l’avenir et empreint d'une certaine émotion, alors qu’il prend la parole dans la cour de la mairie, qui surplombe le hameau de son père, Scanafaghiaccia. Un exercice imposé, respectant un cérémonial établi et propre à toute campagne électorale, mais contraint bien-sûr, par le contexte sanitaire. L’événement, dédié en priorité à la presse, s’est tenu en extérieur, en conformité avec le protocole en vigueur.


Si certains de ses plus fidèles soutiens sont présents à cette « première », de nombreux maires et élus du Spelunca-Liamone ont également fait le déplacement, afin d’apporter d’ores et déjà leur soutien à cette voie alternative. Une démarche « bienvenue », à 3 mois jour pour jour du second tour du scrutin et alors que le contexte sanitaire contrarie toute forme d’expression citoyenne depuis plus d’un an. Symbole d’union et de rassemblement, la présence remarquée de :

- Jean-Jacques Panunzi, Sénateur de la Corse du Sud


- Jean-Jacques Ferrara, Député de la 1ère circonscription de la Corse du Sud


- Francois Colonna, Maire de Vico, Président de la communauté de communes Spelunca-Liamone


- Charles Chiappini, maire de Calcatoggio


- Michel Pinelli, maire de Sari D’Orcino


- Angèle Chiappini, maire de Letia


- Joselyne Fazi, maire de Renno


- Félix Pinelli, ancien maire de Pastricciola, 1er adjoint au maire de Pastricciola

- Xavier Lacombe, maire de Peri, 1er Vice-President de la Capa, Conseiller Territorial


- Camille de Rocca Serra, Conseiller territorial, Député honoraire


- José Rossi, ancien ministre, Député honoraire...

tous venus témoigner de leur soutien au projet d’une nouvelle gouvernance pour la Corse.



De son parcours en tant que conseiller général du 1er Canton d’Ajaccio, à son élection à la tête de la mairie d’Ajaccio et à la présidence de la première agglomération de Corse, en passant par un mandat de Député de la 1ère circonscription de Corse-du-Sud entre 2012 et 2017, Laurent Marcangeli, fort de ces expériences, dispose de la légitimité nécessaire et d’une connaissance fine du territoire, fidèle aux valeurs que chacun lui reconnaît.

« Son envergure politique et ses qualités humaines feront de lui un Président de l’Exécutif clairvoyant, pragmatique et ouvert », déclare-t-on parmi ses soutiens. Des qualités indispensables pour incarner « un soffiu novu, un nouveau souffle pour la Corse », tel que le suggère le slogan de sa campagne, dont l’objectif est d’aller à la rencontre des Corses, dans chaque microrégion.

Avocat de profession, Laurent Marcangeli ne manquera pas d’arguments pour tenter de les convaincre, le plus largement possible. De son discours prononcé samedi 20 mars à Rezza, il est déjà possible de « saisir le cap » et les grandes priorités de son projet pour la Corse : respecter les territoires en proposant de contractualiser avec chaque intercommunalité, s’attaquer aux problèmes récurrents de la Corse (les déchets, les transports, l’emploi et la relance économique...) et protéger notre environnement, afin de proposer un avenir meilleur à nos enfants.


L’ensemble du programme sera décliné par séquence, chaque semaine, à travers une thématique dédiée, diffusée sur le site et sur les réseaux sociaux de la campagne.


Retrouvez ici l'intégralité du discours de Laurent Marcangeli prononcé samedi 20 mars 2021, à Rezza :


49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout